Mange-debout tonneau

AccueilRealisations → Mange-debout tonneau

L'histoire

On dit que chaque meuble a une histoire …

Idee mobilier authentique

Et cette histoire est déjà racontée sur la page ci-dessous 😉

L’histoire du mange-debout

Allez vous instruire de cette fabuleuse épopée 🙂

la vérité

J’ai été contacté par la responsable du Domaine Fillon, producteur de vin à Saint Bris le Vineux (89), afin de fabriquer des mange-debout dans un style industriel.

Après un échange téléphonique, j’ai proposé un choix de mange debout. Il y avait bien sûr celui déjà fait à l’occasion d’un salon professionnel, mais la cliente voulait un plateau reprenant le côté d’un tonneau. Ce qui a donné ces propositions :

Le choix de la cliente s’est porté sur le modèle avec le pied inspiré de la serre du Jardin des Plante à Paris.
La fabrication a débutée par les pieds en acier. Il s’agit de cornières cintrées avec la pose de rivets soudés. Puis quatre cornières sont assemblées avec une tôle fine au milieu par de la soudure. Une platine est également soudée sur la partie basse.

Chaque pied est soudé à un mat (barre carrée de 40 mm). La partie acier a été meulée pour la rendre usée et plus claire. Après une couche d’antirouille, le pied est recouvert d’un verni mat.

La réalisation des plateaux était une véritable découverte. Sachant qu’il n’y a aucune colle dans un tonneau, je craignais qu’à la coupe, toutes les lamelles se détachent les unes des autres. C’est un peu ce qui s’est passé.

Par chance, la pose d’un simple ruban adhésif a permis de rendre ce plateau manipulable (avec soin). Mais il m’a fallu coller des cales entre chaque lamelle pour les bloquer définitivement. Les cerclages n’étant plus sous tension, ils s’enlevaient très facilement. Une fois cela fait, j’ai pu faire le ponçage nécessaire pour rendre à ce chêne une belle couleur « vieillie ».

Une couche de Fondur plus deux de vitrificateur invisible, et ces plateaux ne craindront plus jamais les tâches.

Il suffit de comparer les photos pour se rendre compte du travail.
Les cerclages ont été nettoyé au vinaigre blanc pour faire disparaitre les salissures et le calcaire. Le résultat final est très satisfaisant. Le pied central est massif pour supporter le poids du plateau.

Le chêne est agréable au toucher sans être lisse pour garder une forme d’authenticité lié à l’âge du tonneau.

Ci-dessous, une vidéo retraçant la naissance de ce meuble.

Données techniques

Dimensions en Cm (D x h) : 63 x 120 (plateau)
Pieds en cornières 20 mm, tôle de 0.75 mmm et rivets
Mat en tube carré acier de 40 mm
Plateaux provenant d’un tonneau fournit par le domaine